HISTOIRE

1972

L’année 1972 voit naître la première bouteille de Saint-Estèphe étiquetée sous la marque « Château Petit Bocq ». Fruit d’un vignoble d’à peine deux hectares idéalement orientés vers la Gironde aux lieux-dits « Le Puy » et « Marbuzet », le vin brillait par la finesse du Merlot qui, à l’époque, dominait largement l’assemblage (80%). Le propriétaire du Château Petit Bocq, Francis Souquet, viticulteur expérimenté et grand connaisseur des terroirs médocains, n’était autre que le chef de culture du célèbre Château Ducru Beaucaillou, deuxième grand cru classé de Saint-Julien. Bien que la qualité du vin de Petit Bocq était déjà reconnue par, entre autres, Ginestet et Parker ; trop récent, trop petit et trop modeste, le cru ne pouvait prétendre alors à l’accession au titre de cru bourgeois.

1993

La propriété fut acquise en août 1993 par le Docteur Gaëtan Lagneaux, grand passionné de vin depuis sa prime jeunesse. Il œuvra sans relâche et très efficacement à l’agrandissement du vignoble et à l’amélioration qualitative du vin. Depuis cette date, la propriété n’a cessé de s’agrandir d’année en année par le rachat successif ou la prise en fermage de parcelles de vieilles vignes qui appartenaient souvent à des coopérateurs de la cave du Marquis de Saint-Estèphe. Le vignoble de Petit Bocq est ainsi passé de 1 ha 30 et 45 ca de vignes en 1993 à 19 ha 41 a et 26 ca actuellement.

2003

Château Petit Bocq est reconnu « Cru Bourgeois Supérieur » au classement de 2003. Son étiquette est retravaillée et apparaît ainsi l’emblématique coccinelle, porte-bonheur qui le caractérise encore aujourd’hui. Le classement de 2003 fut abrogé suite à une décision de justice obtenue par des viticulteurs n’ayant pas été classés mais, depuis 2009, la mention « Cru Bourgeois » a été rétablie et le Château Petit Bocq en fait fièrement partie.

2012

Le Docteur Gaëtan Lagneaux décède prématurément à l’âge de 50 ans. La gérance est reprise par son père Jacques Lagneaux.

2018

Une toute nouvelle équipe est constituée afin de peaufiner le travail de la vigne et du vin et de garantir à la propriété une destinée encore plus prometteuse en mémoire du travail accompli par le Docteur Gaëtan Lagneaux.